Accueil > Fourre-tout > Là bas si j’y suis France Inter

Là bas si j’y suis France Inter

dimanche 13 février 2011, par Michel Etiévent

"Là-bas si j’y suis"

jeudi 10 février 2011
Ambroise Croizat, 60 ans après sa mort

Le militant de la Sécu

Son nom ne figure pas dans le dictionnaire, ni le Larousse, ni le Petit Robert.

C’est pourtant à lui, à Ambroise Croizat, ministre communiste à la Libération,

que l’on doit la Sécurité sociale et les retraites. A lui et à ce peuple qui a poussé,

derrière lui, des millions d’anonymes qui ont réclamé ces mesures,

qui de leurs mains ont bâti les premières caisses.

Mais ce fondateur de la Sécu nous prévenait, déjà : « Ne parlez pas d’acquis.

En face, le patronat ne désarme jamais. »

Un reportage de François Ruffin, avec l’historien Michel Etiévent.

L’émission de Daniel Mermet, "Là-bas si j’y suis" sur France inter le jeudi 10 février dans laquelle je racontais sous le micro de François Ruffin, la vie, l’œuvre et la modernité d’Ambroise Croizat, fondateur de la sécurité sociale, vous a intéressés.

Si vous désirez vous procurer le livre "Ambroise Croizat ou l’invention sociale", biographie du personnage, vous pouvez simplement procéder de la façon suivante :

Par retour de courrier :

- Envoyer un chèque d’un montant de 24 euros + 3,80 de port (27,80) à l’ordre de Michel Etiévent à l’adresse suivante :

Michel ETIEVENT
520 avenue des thermes
73600 Salins les thermes

Belles amitiés à tous.

- Pour tous renseignements :

michel.etievent@wanadoo.fr
ou téléphone 04 79 22 54 69

Voir en ligne : Là basi j’y suis